Après Vinci et Engie : les "Say on Climate" demandés aux actionnaires sont loin d’être des formalités

Commencez à écrire ici ...